A propos

Pourquoi un magazine en ligne de l’actualité numérique ?

Depuis quelques années, à la maison ou sur le lieu de travail, les technologies numériques, du micro-ordinateur à la téléphonie mobile, ont profondément façonné la vie des Polynésiens. Le spectaculaire développement de ces techniques pour l’organisation des administrations et des sociétés commerciales a eu également des incidences dont on commence à peine de mesurer l’impact. A l’époque, l’Agence de développement numérique (ADN) s’en fait l’écho dans une enquête de terrain sur les usages du numérique en Polynésie française. Net.pf a pour ambition de rendre compte de l’appropriation de ces techniques par la société polynésienne.

Perpétuelle mutation

La rubrique ‘’innovation » s’intéressera aux nouveautés qui viennent constamment alimenter un secteur en perpétuelle mutation : logiciels, matériel, architectures systèmes, applications…
La rédaction de Net.pf choisi de classer les articles d’actualité selon les rubriques d’un magazine généraliste : ‘’société’’, ‘’économie’’, ‘’culture’’.
Il s’agit en effet de saisir, au fil de l’actualité, comment les acteurs de la société civile, de l’administration et du monde économique, les artistes, les associations, etc. se saisissent de ces technologies, aujourd’hui renforcées par la mise en place d’un câble à haut débit, Honotua, lui aussi synonyme de lien avec le reste du monde. Car la société polynésienne est aujourd’hui « connectée » en permanence à la planète.
La rubrique ‘’monde’’ rendra donc compte des nouveaux produits conçus et fabriqués au niveau international, même si ces produits ne sont pas encore accessibles sur le fenua. Mais il  y sera aussi fait écho des grands enjeux sociétaux et des soubresauts sociologiques et économiques suscités par la révolution numérique.

Intégrer les innovations

Quelques chiffres suffisent à rappeler l’importance de ce mouvement de fond: en 1971 était inventé le premier processeur, d’une unité de calcul de 4 bits. La puissance de calcul des ordinateurs double tous les dix-huit mois. D’ici seulement trois ans, avec l’intégration de la technologie quantique et des nanotechnologies se profile une révolution encore plus spectaculaire : vers 2015, les processeurs devraient contenir plus de 15 milliards de transistors !
Les échanges économiques, culturels et sociaux en sont accélérés. Les données transmises sont multipliées, notamment par le biais de la Toile internet, à laquelle chacun a aujourd’hui accès. L’innovation incessante n’est-elle pas source de trop grande complexité pour le consommateur ? Il est nécessaire de permettre aux Polynésiens d’intégrer et de digérer ces innovations. Net.pf prolongera les réflexions partagées lors des Rencontres du Numérique organisées au FIFO 2013, et à l’occasion duquel naît ce nouveau magazine en ligne.

Un média interactif

Privilégiant la qualité du contenu plutôt que la quantité des informations, Net.pf s’enrichira régulièrement, en réactivité à une actualité qui ne manquera pas de se manifester au fil des jours, des semaines et des mois. Ses rubriques sont donc appelées à grossir au fur et à mesure de la veille informationnelle menée par l’équipe de rédaction du magazine. Mais les internautes sont volontiers invités à soumettre des articles ou des pistes de réflexion, de même que le contenu sera ouvert aux commentaires. Net.pf est en effet un média interactif. Il rendra aussi compte de l’activité numérique de ses confrères de la presse écrite, radiophonique et audiovisuelle. Enfin, pour répondre à l’un des besoins exprimés lors des États Généraux du Numérique, qui se sont tenus en novembre 2010 à Tahiti, les événements liés au numérique, d’une manière directe ou indirecte (notamment par le biais de leur médiatisation) seront annoncés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *